Bienvenue à La Haye

Après presque 40 ans, le congrès biennal de la Fédération Internationale pour le Droit Européen (FIDE) revient aux Pays-Bas. Du 20 au 23 mai 2020, l’Association Néerlandaise de Droit Européen (NVER) a l’honneur d’accueillir à La Haye plus de 450 spécialistes du droit de l’Union pour la vingt-neuvième édition de cet événement « incontournable » du droit de l’Union.

Lors du congrès de la FIDE, le monde du droit de l’Union se réunit pour discuter de l’état de ce droit tant à l’échelon européen qu’à l’échelon national. Les congrès de la FIDE réunissent les universitaires et les praticiens, avec le soutien et la participation active de membres de la Cour de Justice de l’Union européenne. Des débats de haut niveau se combinent avec l’occasion de rencontrer, dans un cadre informel, d’autres professionnels du droit de l’Union. La Haye est non seulement la ville internationale de la paix et de la justice, mais c’est également une ville agréable avec des parcs, des plages et des terrasses.

Je souhaite aux membres actuels et futurs de la FIDE de continuer à débattre et d’inciter ainsi les nouvelles générations à participer activement au débat sur l’avenir de l’Union et le rôle de son cadre juridique. Les principaux sujets qui seront abordés lors du vingt-neuvième congrès ont été soigneusement choisis afin de faire naître des discussions fécondes et profondes sur des questions importantes de droit de l’Union.  Ces questions concernent également des défis de taille dans la société et l’économie européennes :

Sujet 1 : Les juridictions nationales et l’application du droit de l’Union – le rôle central des juridictions nationales dans l’ordre juridique de l’Union

Sujet 2 : Le nouveau régime de l’Union de protection des données – l’énonciation de normes mondiales pour le droit à la protection des données personnelles

Sujet 3 : Le droit de la concurrence de l’Union et l’économie numérique – la protection d’une concurrence libre et non faussée à l’heure d’une (r)évolution technologique

Les défis que doit affronter l’Union européenne sont immenses et urgents. J’ai la ferme conviction que l’Union peut être et doit être le cadre dans lequel les peuples et les États européens renforceront leur coopération, leur commerce, la libre circulation des personnes, la solidarité et la confiance mutuelle et que ce cadre permettra un développement durable et sain. L’Union européenne doit rester un phare des droits fondamentaux, de la démocratie et de l’État de droit qui sont les valeurs fondamentales sur lesquelles elle s’est construite.

Le Brexit, les tensions actuelles dans les relations internationales, qu’elles soient politiques ou militaires, les problèmes environnementaux immenses et les crises migratoires continuent d’exiger les réponses et les solutions d’une Europe unie. Nous ferons en sorte que ces sujets affectant l’Union européenne soient traités sous diverses perspectives pendant le congrès. Le droit européen est créé par les Européens, vécu par les Européens et, bien sûr, discuté par les Européens.

J’ai la ferme conviction que l’Europe ne peut continuer à fonctionner qu’avec la pleine participation des futures générations. Nous sommes donc fiers de poursuivre la récente tradition de la FIDE d’organiser un programme de doctorat en coopération avec l’Institut Europa de la faculté de droit de Leyde. Nous voulons donner la chance à de jeunes juristes et étudiants en droit de l’Union de participer activement au congrès et de se rencontrer dans un cadre informel. Les Jeunes juristes en droit européen (YEL), qui ont tenu leur premier événement lors du congrès de la FIDE à Estoril, organiseront cet événement.

L’équipe d’organisation néerlandaise est une équipe flexible et enthousiaste qui réunit la meilleure tradition en droit de l’Union et les nouvelles générations de juristes en droit européen et les dirigent vers les temps modernes. Il est stimulant d’organiser le congrès de la FIDE avec ce groupe de personnes et je suis convaincu qu’elles inspireront tous ceux qui viendront à La Haye.

Le fait que la FIDE retourne à La Haye n’est pas une coïncidence. En effet, cette ville est le cœur juridique et administratif des Pays-Bas, le siège de son gouvernement et la ville internationale de la paix et de la justice. Son mélange d’ancien et de neuf, ses bâtiments historiques, ses musées, ses parcs et enfin sa promenade en bord de mer sont autant de qualités qui vous feront apprécier votre séjour à La Haye. Nous vous accueillerons dans le bâtiment Wijnhaven qui se trouve au centre-ville, proche des transports publics et à quelques enjambées des boutiques, musées et monuments historiques.

Nous avons hâte de vous accueillir ainsi que d’accueillir les autres juristes en droit européen au printemps 2020.

Sincères salutations du comité d’organisation de la FIDE,

Corinna Wissels

Présidente de la FIDE de 2018 à 2020 et Présidente de la NVER

Membre de la section du contentieux administratif du Conseil d’État néerlandais